Calendrier

Logo cadre 1
Retrouvez tous les évènements
du territoire.

Nos Actions

Logo cadre 2
Retrouvez les actions
de l'association

Nos Projets

Logo cadre 3
Les idées et projets
en cours

Notre Territoire

Logo cadre 4
Connaitre le
Valromey / Retord

Divers

fanes radis"Il me reste "des fanes de radis .."

Ingrédients   :

  • 8 oeufs
  • 0,1 g de safran en filament du Bugey
  •  échalotes
  • 8 cuillères à soupe de lait
  • 8 cuillères à soupe de crème fraiche
  • 1 filet d'huile d'olive
  • 2 bottes de fanes de radis non traités

 

Préparation :

  • Infuser le safran dans la crème fraiche quelques heures auparavant.
  • Laver et équeuter les fanes, les ciseler. Trier et émincer les échalotes.
  • Faire suer à feu doux les fanes et les échalotes dans une poêle avec un peu d'huile d'olive à couvert.
  • Pendant ce temps, casser les oeufs, ajouter le lait et la crème à votre convenance.

 

A déguster chaud ou froid !

 

D'où vient cette recette ?

pesto blettes"Il me reste "verts de blettes".."

Ingrédients   :

  • Les feuilles d'une petite botte de blette
  • 1 gousse d'ail
  • 20g de pignon de pin
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • Sel et poivre

 

Préparation :

  • Laver les feuilles et les faire clanchir pas plus de 5 mn dans une casserole d'eau boullante.
  • Bien essorer avant de les déposer dans le robot mixeur avec la gousse d'ail écrassée, les pignons de pin, une cuillère à soupe d'huile d'olive, le sel et le poivre.
  • Mixer, c'est prêt !

 

Vous pouvez congeler le pesto dans le bac à glaçon et utiliser les glaçons un à un pour assaisonner une assiette de riz ou de soupe.

 

D'où vient cette recette ?

remedeLa grand-mère de Monsieur Gonnaz, née vers 1800, soignait les rhumatismes. Elle disait fréquemment au malade qui la consultait : "Ah quand tu es mort, tu viens encore me trouver pour que je te soigne ..."

Avec beaucoup de conviction, elle faisait dans un premier temps ce traitement que Monsieur Gonnaz nous rapporta.

Mettre bouillir dans une grande marmite de l'eau avec des buis, de genièvre et ajouter des prunelles et des fleurs d'aubépine.
Placer la marmite sur le sol.
Mettre dessus une planche à laver avec une chaise pour le malade. Grâce à ce bain de vapeur, la douleur disparaissait.
Enveloppé dans une grande couverture, après ce bain, il se couchait dans un lit bien chauffé et il transpirait longtemps.

Si un de ses proches mettait en doute ce savoir elle répliquait : "Tu es aussi fou que ces médecins célèbres".

Elle ne connaissait d'ailleurs pas qu'un seul traitement, si le premier n'était pas concluant, elle conseillait celui-ci :
Dans de l'eau de vie, mélanger du genièvre pilé et des fleurs de bouillon blanc.
Laisser macérer.
A jeun, verser 4 à 5 gouttes de ce médicament sur un morceau de sucre et avaler.
Puis frotter les endroits douloureux avec cette liqueur magique.
Dans le premier cas, ce n'est pas désagréable.
Dans le second cas, le résultat positif est immédiat.

 

D'où vient cette recette ?